I. Découverte

Au subjonctif 2 présent, les verbes faibles ont exactement la même forme qu’au prétérit. Les verbes forts ont eux, une forme construite sur la base du prétérit: ils ajoutent un e aux personnes qui n’en avaient pas au prétérit et prennent en plus un Umlaut pour ceux dont la voyelle du radical du prétérit est un a, un o ou un u.

Le plus souvent, on préfère employer en allemand une forme de substitution qui rappelle la conjugaison au futur. On utilise en effet l’auxiliaire werden, conjugué au subjonctif 2 présent, et l’infinitif du verbe mis au subjonctif 2 se place en fin de phrase.

Le subjonctif II est souvent utilisé

  • dans des subordonnées en wenn exprimant une condition irréelle (non réalisable pour l’instant). A noter qu’à la différence du français, on l’utilise aussi bien dans la principale que dans la subordonnée. Ex: Wenn wir Zeit hätten, würden wir Konsole spielen (Si nous avions le temps, nous jouerions à la console)
  • après l’expression An deiner / seiner Stelle (à ta / sa place) pour indiquer ce que l’on ferait si l’on était dans la situation de quelqu’un d’autre. Ex: An deiner Stelle würde ich schlafen gehen (A ta place j’irais me coucher)
  • dans les subordonnées introduites par als ob (comme si). Ex: Er tut, als ob er uns nicht hören würde (Il fait comme s’il ne nous entendais pas)

II. Exercices d’application

III. Documents d’accompagnement

Contenu réservé aux membres inscrits. Veuillez vous connecter avec vos identifiants.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés