Que l’on aborde la présentation, le tourisme, l’histoire … l’ancrage culturel est indispensable et il est bien utile que les élèves aient quelques repères concernant la géographie de l’Allemagne, ses fleuves et ses rivières, ses Länder, ses principales villes ainsi que les pays qui l’entourent. Voici donc une proposition d’activité destinée à des élèves débutants ou même des élèves de lycée.

Le travail de recherche et de collecte d’informations peut s’avérer fastidieux, surtout si l’on souhaite qu’il soit relativement exhaustif. Il est donc possible de prévoir plusieurs séances de travail sur un trimestre ou même l’année. Pour ma part, je préfère fractionner le travail sur trois séances consécutives, à partir de différentes activités qui ne durent pas forcément une heure.

Séance 1

Lors d’une première séance, j’organise un jeu (So viel wie möglich!) dont l’objectif est de permettre aux élèves de découvrir quelques généralités sur l’Allemagne: j’explique aux élèves qu’ils vont devoir mémoriser un maximum d’informations sans préciser qu’il s’agit d’une compétition.

Je répartis les élèves en deux ou trois équipes, identifiées à l’aide de gommettes de couleur (> méthodes de répartition).

Chaque élève pioche une carte comprenant une information écrite, par exemple « La capitale de l’Allemagne est Berlin » ou bien « L’Allemagne compte 83 millions d’habitants » (Membres > Fiche Quelques données géopolitiques).

L’activité est limitée dans le temps (> durée courte à calibrer selon le groupe classe).

Au top-départ chacun trouve un partenaire, lit sa phrase et écoute celle de son partenaire. Tous deux échangent leurs cartes et se mettent en quête d’un nouveau partenaire.

Une fois le temps de jeu écoulé, les élèves me rendent toutes les cartes et se regroupent par couleur de gommette. Ils disposent d’un temps volontairement limité pour noter sur une feuille un maximum d’informations mémorisées dans la première phase du jeu.

Les équipes échangent leurs feuilles afin de procéder à une inter-correction. Je relis toutes les informations du jeu et les équipes contrôlent les réponses de leurs adversaires. Chacune remporte un point par information mémorisée et portée sur la fiche de synthèse.

Afin de garder une trace de ce travail, je distribue un texte à trous à faire en devoirs (Membres > Fiche Ein paar geographische Informationen) . Les élèves disposent d’une aide interactive pour compléter la fiche si besoin.

Séance 2

La deuxième activité a lieu lors de la séance suivante. Elle nécessite l’utilisation d’ordinateurs ou de tablettes et s’appuie sur la méthode du Gruppenpuzzle. L’objectif est de permettre aux élèves d’acquérir des informations complémentaires plus détaillées en se répartissant le travail de recherche à effectuer. Toutes les ressources sont compilées dans un genially mis à disposition des élèves (> Réservé aux membres).

Les élèves tirent au sort une image correspondant à une thématique (Membres > Fiche Cartes pour constitution des groupes).

Tous commencent par visionner la vidéo d’Andrea Thionville. Cela leur permet de se remettre en mémoire le travail effectué la fois précédente et d’acquérir quelques connaissances supplémentaires, notamment grâce aux questions intégrées dans la version interactive (> Genially réservé aux membres).

Chaque élève visionne ensuite, selon le thème tiré au sort, des ressources complémentaires (ex: Die 16 Bundesländer | Deutschlands Nachbarländer, …). Différentes cartes thématiques (disponibles sur le site d-maps.com) leur permettent de garder une trace écrite de leur travail de recherche.

Un jeu interactif de placement sur image permet à chacun de s’auto-corriger (ex: Les grandes villes allemandes).

Le reste de la séance est consacré à d’autres activités interactives (jeux, entraînement à la compréhension de l’oral)

NB: Je profite de ce temps de travail individuel pour vérifier si les élèves ont bien complété la fiche texte à trous de la séance 1.

Séance 3

Le début de la troisième séance est consacré à une phase de mise en commun par groupe thématique. Bien que les élèves aient pu contrôler leur travail à l’aide des jeux de placement sur image, le fait de se regrouper entre experts leur permet, d’une part de vérifier qu’ils n’ont plus d’erreur (localisation, orthographe, …), d’autre part de se remémorer les informations relevées. A l’issue de cette phase, les élèves se regroupent par quatre (un expert de chaque thématique). Ils disposent d’une grande carte imprimée au format A3, sur laquelle ils reportent l’ensemble des informations présentées par chacun des experts. Un quiz final permet de tester les élèves sur les connaissances acquises.

Ressources membres (Cartes-phrases, AB texte à trous, cartes, Genially interactif)

Contenu réservé aux membres inscrits. Veuillez vous connecter avec vos identifiants.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés